Le site est en travaux

Et en travaux est peu dire....

en complet restructuration, but, finalité...

Bref, tout va changer... Revenez le 15 octobre

Vannes

Écrit par Alain
|

 

Vannes [van] est une commune française située dans l’ouest de la France sur la côte sud de la région Bretagne. La ville, située en Basse-Bretagne, est la préfecture du département du Morbihan, et le siège d'une agglomération de 135 882 habitants. Centre économique et destination touristique1 à la tête d’une aire urbaine de 144 353 habitants au 1er janvier 2008i 1, et d'une population municipale de 52 648 habitants au 1er janvier 20152, Vannes est la 4e agglomération de la région Bretagnei 2 en nombre d'habitants, et le 3e pôle universitaire de Bretagne. La ville est bâtie en amphithéâtre au fond du golfe du Morbihan ; la vieille ville est enfermée dans ses remparts, groupée autour de la cathédrale Saint-Pierre ; elle a été aménagée en zone piétonne et offre des commerces installés dans des demeures à pans de bois.

Après la guerre qui opposa les Vénètes aux légions de César, l’administration romaine fait de Darioritum, nom antique de la ville, la civitas des Vénètes à la fin du ier siècle av. J.-C. sous le règne d'Auguste3. La ville accueille l’évêché et les ordres religieux catholiques en 465 lors du concile de Vannes. Ce concile consacre Patern, saint patron de la cité, saint fondateur de Bretagne et premier évêque attesté de Vannes4,5.

Au cœur d'un comté qui forme un espace-frontière, la cité est conquise en 578 par le roi Waroch II qui organise le Bro Waroch, espace politique dont Vannes est la capitale. La position centrale de Vannes en Bretagne-sud confère à Vannes et à ses chefs politiques et religieux un rôle prédominant. Les comtes et évêques de Vannes sont des personnages clés de l'équilibre entre la Bretagne et la France.

Ville du missus Nominoe, cité royale de Bretagne à la fin du Ier millénaire, Vannes devient après la guerre de Succession de Bretagne le siège de la puissance ducale. Théâtre de l'Union de la Bretagne à la France en 1532, Vannes connaît un essor religieux exceptionnel au cours des xvie et xviie siècles avant de sombrer dans la langueur jusqu'aux années 1870 et l'installation de régiments. L'après Première Guerre mondiale marque le temps des mutations alors que l'après Seconde Guerre mondiale marque celui de la croissance économique et démographique.

Vannes, la cité des Vénètes, constitue un point de départ pour les excursions vers la célèbre « petite mer ». Quant à la vieille ville médiévale regroupée autour de sa cathédrale Saint-Pierre et entourée de remparts, elle est visitée pour son patrimoine architectural6. Ce quartier compte de nombreuses rues piétonnes surplombées par de très vieilles maisons à colombages.

Voir les photos ICI

 Sources : Wikipedia

Josselin

Écrit par Alain
|

Josselin est située entre la voie rapide Rennes / Lorient et le canal de Nantes à Brest (l'Oust). Josselin se situe à 44 km de Vannes, 73 km de Lorient et 81 km de Rennes.

Josselin est une ville probablement créée aux alentours de l'an mille par Guéthénoc6, fils du duc de Bretagne Conan Ier le Tort. Ce vicomte de Porhoët aurait construire en ce lieu un premier château en bois vers l'an 1008 et qui sera détruit par le roi Henri II Plantagenêt en 11687. Son fils Goscelinus donne son nom à la nouvelle forteresse, Castellum Goscelini, d'où Château-Josselin puis Josselin, le bourg castral qui offre une relative sécurité.

Selon la légende, en 808, un laboureur découvre une statue de bois dans les ronces (Notre-Dame-du-Roncier) qui permit à sa fille, aveugle de naissance, de retrouver la vue. À la suite de ce miracle, une chapelle puis une église (dont il reste certains chapiteaux datant du xiie siècle) et enfin une basilique sont construites à l'endroit de cette découverte. Dans cette basilique, une fresque rappelle le combat des Trente qui a eu lieu à mi-chemin entre Josselin et Ploërmel lors de la guerre de Cent Ans.

La pauvreté documentaire de cette période ne permet pas de bien saisir le rythme et les étapes de cet encellulement lié à la construction de ce château et au pardon de Notre-Dame du Roncier, mais il correspond à une entreprise des Rohan de défrichement, de concentration et de domination des hommes8.

Grâce à une conjoncture économique favorable, au développement d'un espace géographique immédiat, aux moyens d'accès et de sécurité et à ses capacités d'accueil, la cité devient un centre commercial important. L'afflux de marchands et de paysans nécessite l'édification d'une cohue9. Ville drapante renommée, elle a le privilège de députer aux États de Bretagne sous l'Ancien Régime10.

 

Voir les photos

Chapelle de La Madeleine XXè siècle (56) Kleg

Écrit par Alain
|

Chapelle de La Madeleine XXè siècle (56) Kleg

A la lisière de la forêt de Quénécan, à proximité de l’allée couverte de Bot-Er-Mohed, la chapelle, bénie en 1921, a remplacé un édifice plus ancien dont le clocher avait été renversé par un cyclone en 1894. De 1982 à 1984, les bénévole du quartier ont maçonné une tour contre la façade occidentale ; elle renferme la cloche de l’ancien édifice et est surmontée par une croix et un cerf.

Voir les photos ICI

Sources : www.cleguerec.fr/tourisme/histoire-patrimoine/

Saint-Aignan

Écrit par Alain
|

La ville se situe à la limite des départements du Morbihan et des Côtes-d'Armor.

La commune est entourée par (dans le sens des aiguilles d’une montre) : Saint-GelvenCaurelMûr-de-BretagneNeulliacCléguérec et Sainte-Brigitte. Les trois premiers sont en Côtes-d'Armor et les trois suivants en Morbihan.

 Eglise de Saint-Aignan  Eglise de Saint-Aignan
Eglise de Saint-Aignan  Eglise de Saint-Aignan 
 fleurs
 petite usine électrique de Sant-Aignan petite usine électrique de Saint-Aignan 
petite usine électrique de Sant-Aignan petite usine électrique de Saint-Aignan